Les Fées Tisseuses Index du Forum

Les Fées Tisseuses Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC)
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fées Tisseuses Index du Forum -> Inspiration -> Histoire de la Mode -> Antiquité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fiona
Tisseuse Soyeuse

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2010
Messages: 13
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 00:54    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Bonjour,

Je travaille depuis presque une année sur le vêtement antique romain, bien évidement, plus le vêtement féminin que masculin, mais je n'ai pas pu résister tout de même à la fameuse toge Smile.

J'ai suivi une petite formation avec une archéostyliste et j'ai réalisé quelques tenues que je vous ferais partager lorsque je maitriserais mieux la technique informatique blonde  loll.

Il y a beaucoup à dire sur la mode romaine antique, alors je vais me contenter de donner des généralités, ce sera un bon début...

La femme romaine, quelle que soit son rang social, ne montrait jamais ni ses bras ni ses jambes, elle portait donc des "sous vêtements" et par dessus, une tunica intima (ancêtre de la combinaison avec des manches et tombant jusqu'aux pieds).
Les sous vêtements étaient les mêmes qu'aujourd'hui (nous n'avons rien inventé ...), un soutien gorge appelé strophium qui était une large bande de tissu qui servait à entourer la poitrine et à la comprimer. La mode était aux petits seins !
Une culotte appelée subligaculum (ou subligarium), qui était aussi un grand rectangle de tissu que l'on disposait un peu à la manière des langes.

La tunica intima, également de forme rectangulaire, souvent en lin ou en chanvre car le coton à l'époque n'était pas très répandu et la soie un peu chère. La couleur était souvent celle de la matière dans laquelle était faite la tunique, sachant que le blanc et le noir n'existaient pas.
Mais pour les plus aisées, on pouvait acheter du tissu teint pour créer une harmonie avec la robe.
La laine était également très utilisée pour ses propriétés thermorégulatrices.

Par dessus la tunica intima, la femme romaine portait une robe, appelée  stola, toujours de forme rectangulaire, mais qui elle, pouvait être plus fantaisiste , à savoir plus courte, ouverte sur les côtés, grand décoletté etc puisque la tunica intima assurait une "décence" à la dame.
Cette stola est généralement de couleur, ornée ou pas, brodée avec des fils d'or... bref, les dames pouvaient laisser aller leur imagination pour rivaliser d'élégance.
Elle est souvent tenue près du corps par une ceinture (sorte de toron de laine, ou bien tissée), plus ou moins longue selon l'effet recherché et sert à donner le drapé et le tombé de la robe.

La femme romaine ne sortait pas non plus les cheveux découverts, c'est pourquoi sa tenue comportait également une palla, très long métrage de tissu, qui pouvait être en lin, coton, soie et voile et que l'on fixait sur la coiffure de manière à pouvoir en rabattre une partie et ainsi couvrir son visage, et le reste était arrangé en drapé et tenu par des fibules (sortes d'épingles, de broches).

La femme romaine ne sortait jamais "en cheveux", c'est-à-dire les cheveux détachés, seules les femmes de petites vertues et monnayant leurs charmes étaient ainsi et également les femmes portant le deuil.
Là aussi, les romaines rivalisaient afin d'être la plus élégante, et faisait souvent appel à une ornatrix (ancêtre de l'esthéticienne et coiffeuse ) pour les coiffer et maquiller.

Les coiffures étaient essentiellement des tresses nouées en chignon, la chevelure étant partagée par une raie centrale.
On utilisait beaucoup de postiches, soit fabriqués avec de vrais cheveux, soit avec de la laine, tissu etc.
La frange n'existait pas à cette période.

Tous les vêtements ont une forme rectangulaire pour une simple raison, le tissu était très cher, on ne gaspillait rien, et on faisait tisser exactement à la largeur nécessaire et longueur aussi.
Les coutures étaient très succintes, un surjet essentiellement, et l'on cousait avec des aiguilles fabriquées dans de l'os pour l'essentiel.

voilà, je vais m'arréter là car il y a beaucoup à dire, les couleurs, les chaussures etc mais cela fera peut-être l'objet d'un autre post si cela vous interresse Embarassed .

je peux, bien évidement, aider les personnes désireuses de se lancer dans ce genre de vêtements, tenues de légionnaires, gladiateurs etc, avec mes modestes connaissances il va de soi Mr. Green .



Défilé Arelate août 2008. Bénévoles de l'association Arelate et Peplum.
_________________
On a beau rêver de boissons : quand on a réellement soif, il faut se réveiller pour boire.
Les membres suivants remercient Fiona pour ce message :
Marie-Éléonore (18/09/13)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 - 00:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
geodes
Tisseuse Soyeuse

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 10
Localisation: strasbourg
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Mar 2010 - 16:19    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

merci pour toutes ces explications.
Revenir en haut
Perline
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 23 Mar 2010 - 14:29    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Merci pour ces explications... certaines vont à l'envers de ce que j'ai entendu, mais bon faisant du médiéval je sais bien ce que sont les a priori.
D'ailleur parlant de ça, aurais tu des sources pour les sous vetement?
(Pour le strophium c'est bon, j'ai)
Mais pour l'espèce de culotte tout ce que j'ai est le bikini de la piaza je sais plus quoi : contexte sport donc pas valable pour le sous vetement, idem pour la culotte en cuir retrouvée.
Et la version lange je ne la connais que pour les gladiateurs...
ça m'intrigue!

La tunica intima est elle bien sans manche? (c'est pas trés clair dans ton exposé) sinon sur la photo toutes ne la porte pas?


Merci d'avance pour les réponses.

ah si juste une chose
Citation:
Tous les vêtements ont une forme rectangulaire pour une simple raison, le tissu était très cher, on ne gaspillait rien, et on faisait tisser exactement à la largeur nécessaire et longueur aussi.

Ceci me semble une affirmation gratuite : il suffit de voir la longueur des voiles, et surtout la dimension de tissus nécessaire pour avoir un rendu correct par rapport aux sculpture pour se rendre compte que c'est loin d'être de l'économie de tissus.
Pour une certaine periode du moyen age avec ses coupes ne respectant pas le sens du motif on peu parler d'une certaine économie. Mais même pour les plus riche on fait cette économie.
Pour moi c'est une question de gaspillage uniquement : aucune chute!
Dans un rectangle aucune chute, dans une robe médiévale, jusqu'au XIVem au moins, puis jusqu'à present dans les couches plus basses, aucune chute non plus pourtant elles sont un peu plus complexe qu'un rectangle avec des manches.

(dans 2m/1m50 je fais une robe médiévale simple, dans 2m par 1m50 je peine à faire un peplos decent et sans manches Wink peplos : http://pic.aceboard.net/img/203977/693/1176496987.jpg
robe med : http://lh3.ggpht.com/severine.perline/SCIFilWCFgI/AAAAAAAABbc/OeVsx2WHrKM/s… )
Revenir en haut
Fiona
Tisseuse Soyeuse

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2010
Messages: 13
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Mar 23 Mar 2010 - 16:42    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Coucou Perline Very Happy  ,

je n'ai pas en mémoire d'autres références archéologiques que la fresque romaine de la Villa Casale ( Piazza armerina en Sicile) où l'on voit des jeunes dames en sous vêtements.
Le subligaculum le plus représenté est évidement celui porté par les gladiateurs, mais je suppose qu'il ne devait pas être monnaie courante de voir une dame en petite tenue à l'époque.
Mais je vais faire des recherches actives et je ne manquerai pas de te livrer une info si j'en déniche une lol !

Dans le livre "La femme romaine au début de l'empire" de François Gilbert et Danielle Chastenet, on trouve des photos de leurs reconstitutions mais hélas ils ne fournissent pas les sources historiques.

Pour ce qui est de la tunica intima, il s'agissait très souvent d'une tunica talaris (qui descendait jusqu'aux talons) et selon la saison et dans une époque plus tardive, on trouvait des manches, ces tuniques portaient alors le nom de tunica manicata.

Sur la photo, toute les femmes portent une tunica intima, et elles sont à manches courtes, l'été, en Arles il fait très chaud Laughing

Et pour finir, dans 2m de tissu en 150, on fait une très grande tunica ou une très grande stola, cela donne des manches 3/4 avec le retombé, je vais essayer de mettre une photo ...




Je ne suis pas très douée pour l'informatique Mort de Rire  mais je me soigne.

On voit tout de même un peu sur la personne au premier plan, la tunica beige retombant sur le bras qui donne des manches courtes.

Voili voilà... et merci pour ton post, c'est toujours un plaisir que d'échanger.
_________________
On a beau rêver de boissons : quand on a réellement soif, il faut se réveiller pour boire.
Revenir en haut
Perline
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 23 Mar 2010 - 17:08    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Oki, bref pour les sous vetements, ça reste de l'assertion moderne selon laquelle on peu pas se promener cul nu lol.

Bon je t'avouerais que là dessus le débat fait rage que ce soit chez les romains ou au moyen age.

pour le cul nul non c'est pas si désagréable (passé les 3 premières heures hyper pudiques), c'est même conseillé par les gynéco (moins de problemes de filles).

 Les fresques de je ne sais plus quelle villa montrent des vetement hyper transparents (en interieur) sous lesquels on voit des strophium mais pas de culottes.
Alors il y as toujours les détracteurs.
Ceux pour la culotte disent que cette villa représente des femmes de petite vertue,
Ceux contre disent que les femmes en petite tenues sont dans un contexte sportif et qu'il ne faut donc pas en tenir compte.

Tu l'auras compris, je suis de l'avis du sans culotte tant que j'ai pas la preuve que.

Le nombre d'épaisseurs que tu viens de décrire pour le vetement féminin parle en faveur du sans culotte, surtout la "camisa intima". Sachant que le strophium peu être porté dessus ou dessous cette chemise (voir les sculptures) et a priori a plusieurs nom selon la taille (il me semble que c'est mamale ou un truc du genre pour les fortes poitrines) et l'endroit où il est positioné (sur ou sous la poitrine, sur ou sous la chemise)
Par expérience, c'est plus agréable et plus facile à maintenir pour un bonnet C sur la chemise.

(en effet on peu ressentir une gène sous un voile transparent (ou pas) unique, mais plusieurs épaisseurs sont trés agréables.

Le coup des règles? on en reparlera plus tard ok? ya trop de choses à dire.
Revenir en haut
Fitzouille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 26 Mar 2010 - 16:45    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Y a un truc que je ne pige pas au niveau de la présence de manches... Je pense à cette fresque de Pompéi :


Là, on voit clairement les bras, même si l'étole vient en cacher une partie...

Sinon, j'ai fait une tenue bas-empire (qui peut fonctionner en camisia, donc en sous tunique pour le Haut Moyen Age), dans du rectangle : il m'a fallu 3m pour avoir un tombé correspondant (3,50 à cause des manches). En étant très grande, je précise...). 1,50m devant et derrière.
Revenir en haut
Slania
Au Crochet des Nymphes

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 145
Localisation: Montpellier
Couture: Se dépatouille
Style: retro, casual, roman
Activités: couture
Réalise surtout: robes, jupes, hauts
Préfère faire: robe
Féminin

MessagePosté le: Ven 21 Jan 2011 - 22:00    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

En répondant à ce que j'ai posté pour le costume gaulois, il existe aux éditions Errances (une maison d'édition consacré à l'archéologie et l'Histoire ancienne, quelque chose de sérieux donc), une série de livre sur les tenues féminines au début de l'empire romain, ainsi que sur les costumes des légionnaires selon les époques.

Pour les parisiennes, on les trouves à la librairie Epona, spécialisé dans le même thème:
http://www.librairie-epona.fr/histoire-archeologie/celtes-gaulois-gallo-rom…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arwen Ni Houlihan
Tisseuse Soyeuse

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2011
Messages: 21
Localisation: Paris
Couture: Se dépatouille
Style: Onirique
Activités: coutures, broderies
Réalise surtout: robes et sacs
Préfère faire: robes
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Mar 2011 - 00:17    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Bonjour les fées,

Merci Fiona pour ces infos sur le costume romain !
Je compte me lancer dans le confection d'une stola et je cherche des fibules.
Saurais-tu où je peux en trouver sur Paris ou par internet ?

Merci. Smile

Arwen
Revenir en haut
Perline
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 12 Mar 2011 - 10:56    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

les 9 et 10 avril au marché de l'histoire à pontoise
Revenir en haut
Arwen Ni Houlihan
Tisseuse Soyeuse

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2011
Messages: 21
Localisation: Paris
Couture: Se dépatouille
Style: Onirique
Activités: coutures, broderies
Réalise surtout: robes et sacs
Préfère faire: robes
Féminin

MessagePosté le: Sam 12 Mar 2011 - 11:31    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Génial ! Merci Perline pour cette réponse rapide  Very Happy
Revenir en haut
Sophia Philippa Vera
Bouton de Fée

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2011
Messages: 3
Localisation: Gembloux
Couture: Découvre

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2011 - 07:29    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Very Happy Kikou,

Je fais partie de la XXIIe légion de Bavay, je débute dans la confection de mes tenues romaines fatiguée de promesses vaines...
Je m'inspire du livre précité de "la femme romaine", ma tenue et ma coiffure actuelles sont assez proche de celle de Fortunata la tavernière. J'ai créé également mes soleas selon le modèle qui y est présenté.
Je serai vachement intéressée par des patrons de strophium et de subligaculum ainsi que par tous conseils avisés.
Fiona : je suppose que tu as eu la chance de rencontrer Christine Casanova, saurais-tu comment je pourrais la joindre ?  Arles est un peu loin pour moi...
Merci d'avance,
_________________
Carpe diem
Revenir en haut
HeleneBarbara
Bouton de Fée

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2012
Messages: 4

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 13:02    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Je recherche des patrons pour me confectionner une tenue de femme romaine, vers la fin de l'Empire.
Pouvez-vous m'aider ?
Revenir en haut
Helix pomatia
Tisseuse de Wyrd

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2012
Messages: 1 353
Localisation: Petite Camargue
Ma machine: Singer 197B
Couture: Se dépatouille
Style: Coloré
Activités: Couture, broderie
Féminin

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2012 - 18:53    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Je ne sais pas ce que ça vaut, et sans doute que Fiona pourra beaucoup mieux répondre (et peut-être descendre ce lien), mais j'ai trouvé ça il y a quelques temps : http://www.legionxxiv.org/civilianclothing/
Il n'y a malheureusement pas de date, et les vêtements proposés semblent laisser apparaître les bras...
Mais bon, si jamais ça peut t'aider... !
_________________
Réalisations

En cours : des vêtements pour moi, des petites choses à vendre
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Facebook A Little Market
HeleneBarbara
Bouton de Fée

Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2012
Messages: 4

MessagePosté le: Mer 8 Fév 2012 - 09:37    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Merci. Smile
Oui, ça laisse apparaître les bras.
Je me demande comment étaient coupées les tunica pour masquer les bras. Comme dit Fiona, la majorité des vêtements étaient simplement des rectangles que l'on drapait autour du corps.
J'ai trouvé quelques livres sur le sujet, est-ce que vous pouvez me conseiller sur l'achat de l'un ou l'autre ?

- Les modes de l'Antiquité grecque et romaine, de Eve bertero et Milo Sagis
- Les costumes de l'Antiquité à la naissance de la haute couture, de Rita Carol dedevan
- Le costume occidental de l'Antiquité à la fin du XXe siècle, de J. Peacock.

Les autres livres semblent être des bouquins de collection abîmés.
Revenir en haut
Fiona
Tisseuse Soyeuse

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2010
Messages: 13
Localisation: France
Féminin

MessagePosté le: Mar 4 Déc 2012 - 22:25    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC) Répondre en citant

Avec beaucoup de mois qui se sont écoulés, je vais essayer pour ceux et celles que cela intéresse, de tenter une explication pour les "patrons".
Il ne s'agit de rien d'autre que de pièces rectangulaires que l'on peut coudre (ou pas si on utilise des fibules).
La tunica intima sera cousue aux épaules et tout le long en laissant uniquement une ouverture pour ne pas gêner la marche. Pour qu'elle couvre au maximum les bras, il suffit de tendre les bras à la verticale et de mesurer la distance entre l'extrémité de la main droite et de la gauche. En général, cette mesure n'excède pas 1m50. Il suffit donc de couper deux pans de la largeur trouvée et de la longueur souhaitée pour qu'elle arrive aux pieds.
Ensuite vous comptez environ 30 cms pour l'encolure et laisser votre jolie tête passer par là, et environ la même chose pour les emmanchures. Vous adaptez la dimension en fonction de l'aisance recherchée. Puis il suffit de coudre pour assembler les deux pans. Si au niveau de l'encolure vous sentez que cela vous gène au niveau de la gorge, il suffit de faire une petite pince à l'arrière et cela créera un petit arrondi sur le devant.
Pour le péplum, là aussi il faut couper deux rectangles dans un joli tissu, mais vous pouvez le faire moins large que la tunica intima. La longueur peut-être plus courte également puisque les pieds seront masqués aussi par la tunica. Ensuite vous laissez aller votre imagination et vos envies, coutures ou fibules, vous pouvez laissez les deux pans totalement décousus dans la longueur, coudre la "robe" en forme de tube que vous fixerez aux épaules par des fibules, n'attachez qu'une épaule et laissez l'autre tomber avec une perle de bois etc etc...
Jouez avec la ceinture, son diamètre, sa couleur et sa matière, la façon de la nouer, faire des diploïdos ou des doubles diploïdos (la photo du péplum rouge dans le lien donné ).
J'ai pu voir également des tunica intima auxquelles avaient été cousues simplement des manches ( un rectangle cousu à angle droit sur le corps de la tunica). C'est donc que cela doit être archéo compatible. Personnellement je n'ai pas rajouté de manches, ma tunica arrive légèrement au-dessus du poignet.
Le strophium est un simple rectangle de tissu avec lequel on entoure la poitrine et que l'on maintient avec des fibules. Là aussi les dimensions sont à adapter à votre taille de poitrine et votre carrure. Quant au subligaculum, c'est encore un rectangle (oh surprise lol). Il faut mesurer son tour de hanches pour la largeur, et pour la longueur, il faut mesurer la distance entre le bas du dos et le sol et on rajoute 20 cms pour le rabat. On coud deux liens que l'on fixe de chaque côté des hanches. Une fois cousu, on place le subligaculum sur les fesses, on noue les deux liens devant, on fait passer tout le tissu entre les jambes en lui faisant faire un demi tour puis on fait le rabat en faisant passer tout l'excédent de tissu par dessus les liens.
Si la quantité de tissu entre les cuisses vous gêne, il est possible de tailler le subli en réalisant deux demi cercles de chaque coté pour diminuer la largeur à l'entrejambes. Mais pour le porter régulièrement, si on prend un coton fin, ce n'est pas si gênant et on s'y habitue très bien.

Pour tenter de répondre aux interrogations sur le vêtement par rapport à ceux que l'on peut voir sur les fresques et les statues, je pense simplement que les statues ne sont pas le reflet de la population puisqu'elles représentent souvent des divinités ou bien des personnages sociologiquement ou politiquement importants, que l'on montre comme des dieux. C'est un peu comme à notre époque lorsque l'on voit les VIP, des stars en robes de soirée haute couture à la télé ou dans les magazines.... ce n'est pas ainsi que les femmes se vêtissent tous les jours...

La femme, citoyenne romaine, qui déambulait dans les rues de l'empire romain portait des vêtements qui cachaient ses bras, ses jambes et elle était voilée.

Les esclaves et les femmes qui travaillaient dans les champs portaient  des tenues bien plus simples et adaptées à leurs activités, mais pour le coup nous ne sommes plus dans le vêtement de la femme romaine...

voili voilà en espérant avoir été claire
Laughing
_________________
On a beau rêver de boissons : quand on a réellement soif, il faut se réveiller pour boire.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:32    Sujet du message: Le vêtement romain dans l'antiquité (1er/3ème siècle Ap JC)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Fées Tisseuses Index du Forum -> Inspiration -> Histoire de la Mode -> Antiquité Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Layout "The Fairies of Lady Bird" créé par Hiena et Eva des images tirées du site de Charlotte Bird
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com